Journées du Courtage : retour vers mon passé…

Journées du Courtage : retour vers mon passé…

Aujourd’hui je reviens pour vous sur mes deux journées passées aux Salon du Courtage, le 16 et 17 septembre dernier.

Tout a commencé le mardi soir ou j’étais invité par Molitor Consult dans le cadre de l’Action Tank, « les talents de l’assurance » afin de donner mon avis sur l’évolution en France du métier de courtier grossiste. Un rendez-vous de qualité tant au niveau des contenus, que des participants. Une soixantaine d’invités étaient présents (directeurs de compagnies, de cabinets de courtage, et des journalistes professionnels) tout cela dans une ambiance très professionnelle mais très sympathique !

Après avoir retrouvé plein de têtes connues, et écouté l’intervention de Jean-François TRIPODI – Directeur général Carte Blanche Partenaires, Jean-Luc Gambey m’a demandé d’intervenir en tant que Fondateur du Groupe Solly Azar Assurance et inventeur du concept de courtier grossiste en France. Ses questions portaient sur les évolutions de la distribution en Assurance et la nécessité d’anticipation du secteur de l’assurance.

J’ai donné ma vision, mon point de vue, dans lequel j’estime que le métier de courtier grossiste n’a guère évolué par rapport à ce que je connaissais. Cependant j’ai affirmé que ce métier avait un avenir certain à condition d’évoluer rapidement en utilisant, en particulier, les nouvelles technologies, mais aussi de savoir s’adapter aux comportements du réseau, des assurés et de leurs besoins, et d’être partout où les assurés sont, et  principalement sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui, en France, les courtiers ne sont pas véritablement sur les réseaux sociaux, et pour moi, c’est aujourd’hui incontournable.

J’ai terminé mon intervention sur le retard de 10 ans que nous avons en France en terme de technologie par rapport aux Etats-Unis et me suis permis d’ajouter que  les courtiers américains avaient presque tous leur compte Wikipédia, leur page Facebook ou Twitter et de véritables stratégies digitales : en un mot, les courtiers grossistes français doivent s’y mettre !

Pour terminer nous avons assisté à une présentation moderne et spectaculaire de l’utilisation future des objets connectés dans l’assurance. Il s’agissait de l’Intelligence embarquée dans le textile, une plateforme phénoménale de connaissances pour l’assurance, présentée par le Dirigeant de Cityzen Sciences (créateur français du Tee-shirt connecté reconnu mondialement).

Le lendemain je me suis rendu incognito (mais pas longtemps…) aux journées du courtage.

Mêmes lieux, mêmes étages, mêmes exposants, mêmes prospectus, mêmes conférences, et finalement mêmes animations, rien n’a changé depuis 10 ans… et même pire, pas d’animations spectaculaires, et surtout rien sur les nouvelles technologies, le big data, les réseaux sociaux.

Cependant, les allées étaient bondées de monde et les espaces entre les stands étaient très étroits (probablement à cause du prix au m2).

Par contre j’ai eu le plaisir de rencontrer  d’anciennes connaissances professionnelles, et j’ai passé une merveilleuse journée, basée sur des souvenirs. Je suis quand même passé sur le stand de SOLLY AZAR, saluer Sylvie Langlois et ait été au stand de SPvie ou j’ai pu discuter avec les dirigeants et les féliciter pour leur Trophée de “Courtier entrepreneur de l’année”. Je pense d’ailleurs, que ce cabinet de courtage a tout compris sur l’utilisation des réseaux sociaux.

Sylvie langlois, Cedric Pironneau, Jeremy Sebag et Solly Azar